ACTUALITÉS

SOUTENANCE DE THÈSE / BARTEL Anja

Doctorante en Sociologie
UMR 7069 LinCs
Université de Strasbourg
Membre du projet MIGREVAL
Fellow à l’Institut Convergences Migrations, Paris

 

Thèse de doctorat en sociologie, préparée au sein du Laboratoire interdisciplinaire en études culturelles (LinCs) (anciennement DynamE), sous la direction de Catherine DDELCROIX :

Parcours de jeunes réfugiés en France et en Allemagne. Contextes politiques et expériences biographiques de la reconstruction d’une vie en exil.

La soutenance aura lieu le vendredi 08 avril, à partir de 14h à la salle de Conférence de la Misha.

Il est aussi possible d’y assister par visioconférence :

 https://bbb.unistra.fr/b/pap-z8o-9m5-zll.

Le jury est composé de :

  • Lena INOWLOCKI, Professeure de Sociologie, Goethe Universität Frankfurt am Main (rapportrice)
  • François HÉRAN, Professeur au Collège de France, Chaire « Migrations et sociétés » (rapporteur)
  • Catherine DELCROIX, Professeure de Sociologie, Université de Strasbourg (directrice de thèse)
  • Pascale JAMOULLE, Professeure d’Anthropologie, Université catholique de Louvain
  • Roland PFEFFERKORN, Professeur émérite de Sociologie, Université de Strasbourg

Résumé de lathèse : À partir d’entretiens biographiques menés avec des réfugiés et inspirée par la méthode de l’« évaluation biographique des politiques publiques », cette thèse s’intéresse aux reconstructions d’une vie en exil de jeunes hommes ayant fui vers la France et l’Allemagne entre 2014 et 2017. La comparaison entre les études de cas a permis de distinguer différents types de « dynamiques de fuite » dans lesquelles l’émigration des jeunes hommes s’inscrit. Elle met aussi en évidence que les logiques des politiques d’accueil et d’intégration mises en place par les deux États façonnent leurs expériences lors des différentes étapes de leurs parcours qui suivent la fuite : à l’entrée dans la catégorie de « demandeur d’asile », durant la phase de demande d’asile ainsi qu’après l’obtention du statut de « réfugié ». Toutefois, cette thèse montre aussi que les possibilités de reconstruire une vie en exil ne dépendent pas seulement des situations de vie objectives des réfugiés dans les deux pays. En effet, les interprétations subjectives de l’exil, comme rupture d’un parcours de réussite ou chance biographique, affectent également les cours d’actions des réfugiés.

Mots clés : exil, migration de refuge, approche biographique, politiques d’accueil et d’intégration, comparaison internationale, France, Allemagne


Rencontres

Mila a grandi en Tchétchénie, où elle n’a connu que la guerre. Mustafa est un jeune Soudanais en quête de stabilité. Hussam et Raiwda fuient des années de guerre en Syrie avec la nostalgie du Damas d’antan où il faisait bon vivre. Après leur arrivée en France, à Strasbourg, le quotidien de ces demandeurs d’asile est une épreuve de survie : se nourrir, trouver un hébergement, prendre contact avec l’administration dans un environnement totalement inconnu. Un jour, une rencontre va faire basculer le cours des choses.

Ce film documentaire de 20’, écrit et réalisé par Gabrielle Clar et Elise Pape, présente l’histoire singulière de ces hommes et de ces femmes et part également à la rencontre de celles et ceux qui œuvrent au quotidien à Strasbourg au nom de l’entraide et de la solidarité. Au fil des rencontres, les regards changent…

Disponible sur Vimeo ici

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search